Crey132

P1410679

CREY132 (CREYone), est un artiste plasticien, né en 1973 à Champigny sur Marne. Dès son plus jeune âge, Crey132 découvre l’univers de la bande dessinée. les Stranges et les
Comics. De cette découverte naîtra sa passion pour le dessin. Adolescent, le mouvement Hip-Hop s’impose à lui comme une évidence et très vite, il en de vient acteur, à travers le tag, le graffiti et la danse.
En 1989, dans son quartier, il assiste à la réalisation d’une fresque par Mode2 : « Les jeunes espoirs de nos cités ». Ce sera une vraie révélation ! Elle fera naître une réelle passion qui ne le quittera plus. Il devient CREYone. Après de nombreuses années d’action dans le graffiti avec ses camarades et de multiples connexions, lui vient le gout de la fresque élaborée. A cette même époque, il fréquente les membres du groupe ‘Créateurs Uniques’. Pour eux, il réalisera les premières illustrations.
En 1994, il dessinera d’ailleurs le logo du groupe ‘Phénoménal’, entre autre. Ainsi, tout naturellement, il se consacre au développement de l’art urbain. En 1998 se crée l’association « Ligne 2 Mire ». IL en est l’un des fondateurs. Par le biais de cette association, CREYone travaille à la promotion des arts de rue. En parallèle, il intègre le groupe 132 et avec son ami Max, ils travailleront essentiellement à la réalisation de fresques (Façade du centre de tri à Marseille, décors de soirées Club 287, décors pour la comédie musicale ‘Jack et le haricot magique’, participation au festival ‘Art et banlieue’ organise par Luc Besson, fresque murale en Belgique pour la station de Vand, etc…), et à la création de supports de communication. Il devient CREY132.
Marqué au plus profond de lui par ses premières années dans le graffiti, par le mouvement hip-hop et riche de toutes ses expériences qui ont forgé son identité artistique, il se consacre désormais à son travail sur toile. Dans chacune de ses réalisations, il transmet ses émotions, sa sensibilité, et offre à voir et à ressentir l’énergie que lui procure l’environnement urbain, source inépuisable d’inspiration. Ce qui était support dans la rue, devient sujet sur la toile, ce qu’il fallait embellir est sublimé. Telles des fenêtres ouvertes sur un décor au charme secret, les toiles de CREY132 nous révèlent toute la beauté cachée d’un environnement souvent triste et hostile, mais dont l’artiste se nourrit. Sous ses bombes, le graffiti change de support, tandis que le support s’intègre au graffiti, pour s’échapper du cadre et se projeter plus loin, bien plus loin…

Les expositions :

 

Publicités